22/08/2012

feuilleton Sans Famille suite et pas fin

 

 

 

JOURNAL  37

 

 

 

M O T   DU  T R E S O R I E R  E T  D E  L A   P R E S I D E N T E

 

 

 

     Eh ! oui.  Nous existons toujours, car tels Astérix et ses gaulois, nous résistons !!   Tellement d’évènements ont ponctués  ces derniers mois et ont monopolisés toutes nos forces, qu’il nous a été impossible de réaliser le petit périodique de l’asbl.  Veuillez nous en excuser.  La visite que nous avons rendue récemment aux fonctionnaires du Bien-être animal m’a toutefois décidé à prendre la plume et à vous informer de notre situation actuelle.

 

     Les quatre derniers mois ont été très éprouvants.  En mai, nous recevons l’ordre du Parquet de réduire le nombre de nos chiens de manière drastique et ce à l’injonction du Bien-être animal !?  Nous avions l’obligation de réduire le nombre de nos protégés canins de 128 à…….. 20 !? pour le 12 juin.  Ayant informé la substitut du Procureur du Roi de l’impossibilité de réaliser cette demande dans les délais, celle-ci nous a finalement octroyé   un délai fixé au 5 octobre pour un nombre satisfaisant de 80 chiens.  Je salue ici le bon sens  de cette magistrate, qui a eu le courage de décider de trouver une solution humaine à un dossier qui pourrit depuis plus de 4 ans.

 

     Concernant le dossier urbanistique, et grâce à la compétence d’un nouveau conseiller juridique, spécialisé dans ce domaine, nous avons acquis des avancées importantes qui nous permettent d’envisager une solution pour la construction d’un second hangar qui hébergerait nos chevaux, animaux de ferme, une partie de nos chiens (étant donné que les « serres tunnel »pourtant existantes depuis 14 ans et acquises lors de l’achat du site, ont été déclarées illégales et doivent être démontées… !?)  Aucun PV n’a jamais été signifié à l’ancien propriétaire, mais comprenne qui pourra ?!?

 

     Différents projets doivent être soumis au fonctionnaire délégué de l’urbanisme afin de décider  du projet définitif et de le mettre en œuvre.

 

     Grace à nos « sponsors » qui contre vents et marées ont continué à nous honorer de leur confiance en nous soutenant financièrement, nous pouvons espérer que l’asbl Sans Famille aura un avenir plus serein dans les prochaines années et que nous pourrons enfin mettre toutes nos forces au service de nos protégés.

 

     Les quatre derniers mois ont été la période la plus pénible que nous ayons eu à vivre.  Période d’incertitude, d’angoisse, de déchirements affectifs, avec pour épée de Damoclès suspendue au dessus du refuge le spectre insoutenable d’une possible saisie de nos chers protégés.  Chacun de nous a connu à sa manière le découragement devant tant d’injustice, mais grâce à l’aide fraternelle de plusieurs sociétés amies, dont principalement  l’asbl APA de Florée, mais également le refuge Dieren Zonder Dak de Lommel, le refuge hollandais de Balkburg et le site internent « Dieren Asiel » nous avons pu faire adopter plus de 50 de nos chiens, en Belgique mais surtout en Hollande et en Allemagne.  De nombreux e-mail et photos attestent du bonheur de ceux qui nous ont quittés pour leur nouvelle destinée.

 

     Aujourd’hui donc, grâce à notre volonté commune de ne pas baisser les bras devant l’adversité, grâce à ceux qui nous font confiance et qui nous financent,  grâce aux asbl qui nous ont permis de réduire le nombre de nos protégés en  leur trouvant des familles aimantes, grâce aussi à notre véto qui a réussi à défendre notre cause auprès de ses collègues du Bien-être animal, grâce à nos bénévoles peu nombreux mais redoutablement efficaces et qui, malgré la peine de voir partir        jour après jour un si grand nombre de leurs amis, ont continué à nous apporter leur aide et aussi grâce à vous tous,  membres, qui  sans nouvelles de nous, avez continué à nous verser vos dons et parrainages mensuels, grâce à vous tous donc nous entrevoyons peut-être, la fin du tunnel dans lequel nous progressons depuis plusieurs années.

 

      L’isolation du hangar de  250 m2 est en voie d’achèvement et un aménagement intérieur sera réalisé afin de se conformer aux exigences imposées par le Bien-être animal.  Cela étant réalisé, une demande d’agréation sera introduite, afin de pouvoir à nouveau fonctionner de manière autonome, ( nous sommes toujours demandeur de bénévoles supplémentaires pour nous donner un coup de main dans l’aménagement du hangar !)

 

     Pour un prochain périodique je vous présenterai toute notre équipe qui permet à Sans Famille de continuer à exister et je remercie déjà dès à présents :     Frédéric, Claude, Gaby, Louis, Raymonde, Véronique, Christine, Christiane, Rita, Marie-France, Michèle, Catherine, Christine L. , Pol F., Guillaume, Valérie pour leur aide, leur motivation et leur acharnement à défendre la cause animal.

 

     Les grandes entreprises commencent toujours par des rêves.

 

     Nous avons vécu un cauchemar mais avec votre  aide à tous nous vaincrons et le rêve deviendra réalité !

 

Le moindre petit geste devient important lorsqu’il est accompli avec AMOUR.  (Pater Damiaan)

 

     La plupart de nos visiteurs s’étonneront sans aucun doute d’une moins grande convivialité du refuge due au nouvel agencement du hangar.  Sachez que ces transformations nous sont imposées pour obtenir l’agréation sans laquelle nous ne pouvons fonctionner.  Nous estimons ces lois contestables et aurons à cœur d’essayer de faire changer sinon les lois, du moins à faire accepter d’octroyer des dérogations pour les refuges qui offrent une grande ère de récréation et non pas seulement des enclos bétonnés.  Mais pour l’instant l’essentiel est d’obtenir l’agréation du refuge même en passant par les fourches caudines de l’administration.  Il faut faire contre mauvaise fortune, bon cœur  et accepter d’obtempérer,   même si nous sommes convaincus que le fonctionnement d’un refuge est viable sans cages.

 

   Nous  adoptons l’attitude de Bussy Rabutin qui écrit « Quand on n’a pas ce que l’on aime, il faut aimer ce que l’on a. »

 

 

 

DEGROOTE -SMITS

 

 

 

 

Commentaires

Bonsoir Jean-Pierre et Frédérique,

Je suis super-contente d'avoir pu lire des nouvelles de Sans Famille sur votre blog où je vais régulièrement. Quel parcours du combattant ... Nous admirons votre courage et votre persévérance.

Si jamais vous avez un (petit) chien que nous pourrions adopter, nous serions intéressés car Cannelle (environ 12 ans) commence à se faire vieille ...

A bientôt, j'espère. Bien cordialement de la part de Paul et Marie-Claire

Écrit par : DEVIGNE-RENNESON | 29/08/2012

Nous sommes tres contents d avoir de vos nouvelles et surtout que vous tenez bon !
A tres bientot. Courage, votre refuge est un exemple , les chiens y sont tres bien.
Dominique & fabrice

Écrit par : Cloes | 11/09/2012

Bravo à tous de votre courage de chaque jour,je vous félicite R.M.Lambin

Écrit par : lambin | 28/09/2012

Eindelijk een positieve wending.
De aanhouder wint, zeggen ze. Daar zijn jullie het mooiste bewijs van.
Wat een moed en volharding!
We blijven jullie steunen.
Veel succes

Aangezien ons hondje is ingeslapen zien we uit naar nieuw gezelschap; hebben jullie dat Weimaraner-teefje nog?

Vriendelijke groeten

gardie koppenol

Écrit par : gardie koppenol-ilsen | 05/10/2012

Soulagée de voir qu'il y a du progrès !

Je croise les doigts pour tout le monde: animaux et bipèdes...

Écrit par : Marie | 17/10/2012

Les commentaires sont fermés.