21/02/2008

ZOUK: UNE HISTOIRE TRISTE MAIS TELLEMENT BANALE

zouk
         

 

 
  Une histoire triste mais tellement banale.

           

          Toutes les belles histoires commencent par « il était une fois », c’est pourquoi celle que je vais vous raconter débute par autre chose. 

            C’est une histoire banale et comme toute histoire, elle se répète inlassablement. 

            C’est bien souvent par ignorance…  ou par négligence…  ou simplement par bêtise, parfois par nécessité, qu’un animal de compagnie est abandonné au refuge. 

            Ce que les « ex » propriétaires ignorent c’est ce qui arrive parfois à leur ancien compagnon.

            En effet, l’histoire de Zouk est fréquente et a été constatée à de nombreuses reprises.

            Par un beau matin, Zouk, un sympathique dogue de Bordeaux débarque au refuge de Gentinnes. 

            C’était un beau, fort et grand gaillard.  Je dis « c’était », vous allez très vite comprendre pourquoi. 

            Notre ami a commencé par avoir une diarrhée persistante qui, malgré tous les traitements possibles et imaginables, a continué. 

            Petit à petit, de jour en jour, ce costaud cabot à perdu quelques kilos.  Entamant ainsi sa dégringolade infernale, il perdu 5, puis 10, puis 15Kg… 

            De nombreux examens complémentaires ont été réalisés et bien peu de choses pouvaient expliquer cette chute de kilos. 

            Les bénévoles et les vétos ont déployés force et courage pour venir en aide à ce gentil toutou. 

            Rien n’y changea, la chute infernale continua encore et encore.  Pire, notre ami commença à fuguer : comportement significatif pour son état. 

            Le verdict était tombé, comme une évidence : Zouk ne se plaisait pas au refuge. 

            Il ne pouvait pas supporter son abandon et ne trouvait pas sa place parmi la meute. 

            Il n’avait qu’un maître et celui-ci lui a fait faux bon. 

            La dégringolade continua jour après jour, de petites plaies s’infectèrent car l’immunité de Zouk était très affaiblie.  Il fut amené à la consultation et là, le choc…  Il n’y a même plus de mot assez fort… 

            Il ne reste rien de ce beau et sympathique Matin de Naples.

            Personne ne peut plus rien pour lui et il faut s’y résoudre : nous nous devons de l’accompagner dans la dignité vers des chemins plus paisibles.

            Il a donné ses derniers souffles dans la douceur, sans souffrance et entouré de gens qui l’aimaient bien. 

            Ciao l’ami, reposes en paix.

            Le stress, le changement brutal d’environnement, la perte de ses petites habitudes peuvent modifier le comportement de votre fidèle ami. 

            Il peut ne pas supporter cet abandon.

            La décharge naturelle de cortisol suite au stress peut faire de graves et irréversibles dégâts dans son organisme. 

            C’est pourquoi, avant d’adopter un ami à poils, demandez-vous si vous serez apte à l’accompagner jusqu’au bout du long chemin qu’est la vie.  Merci.

 

                                                                                                            Une Doc bien triste.

 

           

12:25 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Qu'il repose en Paix au paradis des chiens... histoire tout à fait
normal maintenant que j'ai vu une émission
à la TV, je ne comprenais pas le pourquoide la dégradation chez le chien et le chat lorsque
l'on changeait ses habitudes, cette émission
m'a enfin donné la réponse, il se fait que chez
les animaux ils n'ont pas la conscience que nous
les humains avons, celle de réfléchir pour parvenir
à supporter toutes sortes de choses comme un décès
ou autres cas, le chien ou le chat prenne tout en
pleine figure comme on dit souvent, il ne peut pas
réfléchir que cela est mieux pour lui telle ou telle chose
un abandon, un décès et la vie s'arrète pour lui...
même des calins et autres marques d'affection
ne peuvent lui enlever la dernière image de son maître
et dans cette histoire voilà bien le cas de ce beau molose
adieu l'ami on t'aimait bien tu sais repose en Paix

Écrit par : Tchânou | 21/02/2008

zouk un demenagement un bébé des vacances plus le tps mais franchement vous les maitres indigne un cerveau pour reflechir avant vous avez ohhh.et votre bébé dans ql refuge est il.... la misere humaine me laisse de glace depuis que je connais celle des animaux

Écrit par : gabriel | 08/04/2008

salut Bonjour je trouve formidable se que vous faites , car moi même j'adore les animaux et je me demande comment pourrais je vous aider renvoyer moi un mail de rèponse
merci a vous Sarah .

Écrit par : sarah | 26/03/2009

Les commentaires sont fermés.